En conjoncture de crise, l'investissement dans l'or constitue une valeur refuge qui n'est affectée ni par les mêmes fluctuations que les devises : inflation, récession, aléas politiques et crises ne diminuent pas le prix de l'or mais au contraire augmentent sa valeur, en constante augmentation depuis 2007.

Les particuliers peuvent choisir plusieurs options pour investir dans l'or : l'or physique en lingots ou en pièces, ou au contraire achat d'or à terme sur les marchés financiers. Cette seconde solution est réservée aux personnes intéressées par la spéculation.

Pour investir dans l'or, sous quelque forme que ce soit, il est indispensable de s'intéresser à l'évolution des cours, publiés deux fois par jour, afin de choisir le moment le plus profitable pour acheter et vendre.

Les différentes possibilités pour investir dans l'or

L'achat d'or physique est rassurant et facile à comprendre pour tout investisseur. On connaît à chaque moment la valeur de son placement, et c'est un investissement facile à réaliser sous forme de lingots ou de pièces.

Les lingots requièrent un investissement plus important mais certains investisseurs préfèrent cette forme (tout particulièrement les lingots d'un kilo) car leur valeur est essentiellement basée sur leur poids en or fin, alors que la valeur des pièces d'or est affectée par différents paramètres (état, rareté, entre autres). Les pièces, qui représentent un investissement plus abordable, ont la faveur des collectionneurs en particulier.

Quand investir dans l'or ?

L'or a été une valeur sûre à toutes les époques, mais plus particulièrement dans les périodes où les investissements sur une ou plusieurs monnaies représentent des risques accrus. La diversification d'un portefeuille accroît la sécurité financière, et l'évolution très favorable des cours de l'or génère de très bons profits.

On peut également investir dans l'or sur le marché au comptant, en sachant que les négociants sur ce marché ne traitent pas avec des particuliers car ils doivent, pour générer des profits intéressants, traiter des transactions sur des montants très importants.